Aider son enfant à apprendre l’anglais | 23 astuces fun

Même si les enfants ont plus de facilités pour apprendre à parler une langue étrangère, comment aider son enfant à apprendre l’anglais ?

L’anglais est la 1re langue à laquelle on pense lorsqu’il s’agit de transmettre une langue qui n’est pas notre langue maternelle. Aujourd’hui, elle est enseignée depuis le CP à petites doses dans les établissements publics. Malgré les méthodes plus ou moins ludiques utilisées à l’école, vous pouvez l’accompagner différemment et le faire réellement progresser. Améliorer son anglais ne signifie pas dégoûter votre progéniture ou lui mettre la pression. Il s’agit de savoir comment faire aimer l’anglais l’air de rien, naturellement. Heureusement, il existe de nombreuses manières d’aborder la langue de Shakespeare qui donnent envie d’en apprendre encore plus. Dans cet article, j’en partage 23. Il y en a donc forcément au moins une qui convient à votre enfant et qui l’aidera à progresser en anglais.

1 — Le dialogue

????       Si vous parlez anglais, au moins un peu, pensez à parler à votre enfant en anglais dès que vous en avez l’occasion. Parler ne nécessite pas de lire ni d’écrire, donc vous pouvez appliquer le dialogue avec vos tout-petits. Si votre prononciation n’est pas parfaite, ce n’est pas grave. La répétition des mots permet son assimilation naturelle. D’autres méthodes aideront à travailler l’accent.

2 — Yellow Submarine

Les Beatles ont écrit et chanté à leurs débuts de fabuleuses chansons très ludiques à chanter dès le plus jeune âge. Chantez en anglais des morceaux simples aidera votre enfant à apprendre l’anglais grâce là aussi à la répétition des mots. Par exemple, Yellow Submarine ou Hello Goodbye des Beatles peuvent être appris dès 6 ans.

3 — La baby-sitter

Vous sortez un soir et vous engagez une baby-sitter ? Pourquoi ne pas essayer de faire garder vos enfants par une baby-sitter anglo-saxonne ? Non seulement elle aidera votre enfant à apprendre l’anglais, mais elle lui donnera envie de parler l’anglais. Créer du lien offre une ouverture sur le monde en restant dans son salon. Si vous avez même l’opportunité d’engager une fille au pair anglo-saxonne, vos enfants auront alors une chance fabuleuse pour apprendre l’anglais.

4 — Les voyages

Partir dans un pays étranger pour parler anglais au quotidien est certainement le meilleur moyen d’apprendre la langue. Une immersion que ce soit en vacances en famille ou en colonies ou en séjours linguistiques, rien ne vaut passer des vacances à l’étranger.

5— Les écoles bilingues

Vous vivez à proximité d’une école bilingue ? Ou près d’une école qui propose une pédagogie alternative pour un meilleur apprentissage de l’anglais ? Elles ne sont pas toujours plus chères que les écoles publiques et elles proposent des programmes d’enseignement tournés vers l’apprentissage naturel de l’anglais. Pensez-y !

6 —

C’est au travers de ses œuvres que Giesel Seuss, appelé Dr Seuss, contribue depuis 1954 à lutter contre l’illettrisme des petits Américains. Quel rapport avec le fait d’aider son enfant à apprendre l’anglais ? Très simplement, les livres illustrés par lui-même sont des trésors de vocabulaire. Mais attention, uniquement le vocabulaire nécessaire aux enfants. Si vous voulez que votre enfant améliore son anglais, ses livres sont incontournables dès le 1er âge. Certains ont même été adaptés au cinéma comme le Grinch qui voulait gâcher Noël.

 

7 — A B C D…

Bien sûr il y a les chansons, mais pour les tout-petits vous pouvez leur apprendre l’anglais avec des comptines simples et très connues à commencer par l’alphabet.

Studios Linguish

8 — Les cours d’anglais

Chez Linguish nous mettons l’enfant au centre de notre méthode. Les cours d’anglais avec des associations ou avec des structures privées garantissent une progression rapide.

9 — Les jeux de société

Avez-vous déjà essayé de jouer à un jeu de société en anglais ? Ils sont excellents pour le développement de l’enfant dans sa langue maternelle. Alors en jouant en anglais, votre enfant progressera sans s’en rendre compte.

10 — Les greeting cards

Nos amis anglais sont très friands de cartes de vœux. À l’occasion des fêtes, elles sont incontournables. Profitez d’une occasion comme les fêtes ou un anniversaire pour écrire une carte en anglais.

11 — L’écriture d’un livre ou un BD

Même si votre enfant commence seulement à écrire, vous pouvez avec lui imaginer une histoire en anglais et la rédiger avec lui. Vous écrivez, il dessine. Les enfants adorent raconter des histoires, aider le à la raconter en anglais.

12 — L’univers qui lui plaît

Un merveilleux moyen pour aider son enfant à apprendre l’anglais est de lui apprendre tout ce qu’il doit savoir en anglais sur les univers qu’il aime. Il adore cuisiner ? Apprenez-lui le vocabulaire culinaire et faites vos recettes ensemble et en anglais.

13 — A British zone at home            

Chaque endroit de la maison est dédié à une fonction propre, la cuisine, la chambre à coucher, etc. Consacrez un coin British à la maison avec livres, musique, décoration, friandises anglo-saxonnes, etc. Cela peut être la chambre de votre enfant s’il le souhaite ou une partie de votre salon, à vous de choisir !

 

14 — Les films et dessins animés

C’est certainement la plus commune et la plus répandue des méthodes pour aider son enfant à apprendre l’anglais. Regardez la télé en VO.

15 — Les applis

Apprendre l’anglais gratuitement sur internet est très répandu. Les applications pour apprendre l’anglais pour petits et grands se multiplient, malgré la gratuité en partie de certaines, c’est le contenu payant le meilleur. Chez Linguish, nous avons créé une application qui s’intègre totalement dans notre processus d’apprentissage. Très ludique, les enfants l’adorent.

16 — Les sites internet

Je vous suggère ici plutôt de consulter des sites adaptés à chaque âge en anglais. Faites-lui lire des blogs sur des sujets qu’il aime ou demandez-lui de consulter la version anglaise de Wikipedia lors de ses recherches et interrogations.

17 — Vive les erreurs            

Pour aider son enfant à apprendre l’anglais, rien ne sert de relever toutes les erreurs. Se tromper, c’est progresser. Se tromper, c’est avoir essayé. Félicitez-le.

18 — L’exemple, c’est les autres

Pour lui donner envie et l’aider, parlez-lui d’autres enfants qui réussissent à parler anglais en utilisant les mêmes méthodes que vous. Cela l’aidera à garder la motivation.

19 — Oublier l’école

Quelques fois, apprendre l’anglais à l’école uniquement… ça ne donne pas vraiment envie. Faites-lui oublier l’école. L’anglais s’apprend tellement mieux en dehors de l’école traditionnelle !

20 — The book store

L’odeur des livres… encore eux. Mais cette fois, allez faire un tour dans une librairie anglaise. Découvrez la diversité des ouvrages, un livre sur une ville anglo-saxonne, des belles images ? Tant qu’il est écrit en anglais, c’est le principal.

21 — Une pièce de théâtre

Si votre enfant ne sait pas encore lire, vous pouvez à l’image de l’écriture du livre plus haut, inventer une pièce de théâtre en anglais avec le vocabulaire qu’il connaît. Les marionnettes sont bien entendu invitées au spectacle.

22 — Un abonnement

Vous pouvez trouver de nombreux magazines pour tous les âges. Avoir un abonnement permet d’entretenir chaque mois son anglais tout en apprenant des nouveaux mots.

23 — A pen friend

Bien que ce ne soit plus très à la mode, avoir un correspondant est absolument génial. On échange par écrit, mais aussi aujourd’hui verbalement grâce à Skype. C’est toujours excitant d’avoir des nouvelles de notre ami de l’étranger. En plus, si vous pouvez aller lui rendre visite, c’est une raison de plus pour aller en vacances dans son pays.

Comment aider son enfant à apprendre l’anglais ? Facile

Vous voyez qu’il existe de multitudes de façons pour aider son enfant à apprendre l’anglais. C’est simple, presque tout ce que vous faites de ludique peut être détourné en une occasion de parler, lire ou écrire en anglais. Quelques mots, quelques minutes par jour dans une action du quotidien suffisent pour introduire un peu d’anglais sans y paraître dans la tête de votre enfant. Dites-nous vos astuces pour aider votre enfant à progresser en anglais ?

 

 

 

 

 

 

 

Entretenir son anglais facilement | 19 trucs et astuces

Entretenir son anglais facilement | 19 trucs et astuces

Vous avez un niveau d’anglais intermédiaire et vous avez envie de le garder voire de l’améliorer ? Entretenir son anglais est indispensable pour ne pas perdre le niveau acquis. Seulement voilà, cela demande quelques efforts. On dit souvent que si l’on n’entretient pas notre anglais, on oublie, on perd confiance et on évite toute interaction avec la langue de Shakespeare. Pour maintenir votre engouement, il est nécessaire de continuer à pratiquer l’anglais à l’oral comme à l’écrit. Cela peut être ludique et facilement s’adapter dans un emploi du temps quelquefois compliqué. Aujourd’hui, la technologie nous permet d’accéder plus facilement aux outils qui peuvent nous permettre d’entretenir son anglais. Néanmoins, il y a aussi des trucs et astuces simples et originaux qui permettent d’être immergé dans le monde anglo-saxon.

Entretenir son anglais à l’oral

Rien de mieux que de parler 3 ou 4 heures par semaine au minimum pour maintenir et améliorer le niveau d’anglais.

  1. Parlez en anglais dès que c’est possible. À l’école, à la maison, au bureau, de nombreuses occasions permettent d’échanger en anglais. Ne vous en privez pas.
  2. Côtoyez des anglophones. Un collègue, un ami, un club, une association d’échanges internationaux vous donnent l’opportunité de pratiquer votre anglais. 
  3. Téléchargez une application pour améliorer l’accent et développer le vocabulaire.
  4. Révisez votre anglais avec votre enfant ou votre ado à la maison. Profitez des leçons de l’école pour entretenir les notions de base.
  5. Partez avec un PVT. L’immersion linguistique dans un pays anglo-saxon est certainement la manière ultime pour faire plus qu’entretenir son anglais. C’est le passeport pour être bilingue.

Réviser son anglais à l’écrit

L’écriture est une méthode parfaite pour permettre au cerveau de retenir. Si en plus vous avez une mémoire photographique, l’anglais par écrit vous sera très bénéfique.

  1. Gardez un logbook à portée de mains. Le logbook est littéralement le journal de bord. Utilisez-le pour noter un nouveau mot, une nouvelle expression. Il permet d’intégrer autant la phonétique que l’orthographe.
  2. Tenez un journal intime. « To journal » est devenu une des activités très en vogue ces dernières années. Prenez un cahier ou un bullet journal, et chaque jour écrivez 5 ou 6 phrases en anglais qui décrivent la journée que vous avez vécue.
  3. Utilisez des applications de traduction sérieuses comme Word Reference pour intégrer les variantes et les diverses significations possibles de mots.

Lire, écouter, regarder en anglais

  1. Regardez les films, les séries et les dessins animés en anglais. Extrêmement populaire, c’est certainement un des meilleurs moyens pour apprendre, entretenir son anglais. Vous vous familiarisez aussi avec les sons et accents de la langue anglaise. Selon votre niveau, activez ou non les sous-titres français ou anglais.
  2. Choisissez des séances de cinéma en VOST. Dans le même esprit que le point précédent, trouvez les salles qui diffusent le film que vous souhaitez voir en VO. Les vraies voix des acteurs sont tellement plus agréables !
  3. Apprenez les paroles des chansons. Vous aimez certainement des artistes anglo-saxons. Que préférez-vous ? Chanter en chewing-gum ou trouver les paroles sur internet et chanter pour de vrai ? Chanter comme un pro je parie ! Non seulement vous y apprenez des nouveaux mots, mais vous comprenez enfin le sens des morceaux que vous fredonnez.
  4. Lisez les livres d’auteurs étrangers en anglais. Dans le même esprit que les chansons, lire les vrais mots, les comprendre donne vraiment une autre dimension à l’histoire. Par expérience, lire un livre d’un auteur anglophone en français puis le lire en anglais change tout. Vous vous rendez compte que la traduction, bien que bonne est souvent adaptée. L’histoire manque donc parfois de saveur avec la version traduite.
  5. Consultez les sites d’informations étrangers. Le New York Post, USA Today, The Guardian. Une façon de garder un pied dans l’actualité internationale. Également, regarder CNN ou SkyNews est parfait pour habituer votre oreille aux accents et au débit de la parole.
  6. Écoutez les podcasts et TED sur smartphone ou tablette avec des écouteurs ou au casque. S’isoler dans un environnement sonore fermé permet de bien entendre les syllabes et les intonations.

Jouer pour améliorer son anglais

  1. Vérifiez votre progrès. Avec des exercices, des tests en ligne vous pouvez contrôler votre niveau. Avez-vous réussi à entretenir votre anglais ? Ou êtes-vous en perte de vitesse ? De nombreuses applis gratuites proposent aussi des exercices d’entretien et de test de niveau.
  2. Switchez votre smartphone et votre ordinateur en langue anglaise. Vous pouvez rester immergé dans la langue au quotidien par des petits rappels d’expressions très utilisées surtout dans le monde professionnel.
  3. Suivez les influenceurs anglo-saxons sur les réseaux sociaux. Vous vous tenez informé des dernières tendances en lisant les posts des « stars », des youtubeurs, des influenceurs en anglais. Vous découvrez souvent des expressions qui sortent souvent des conventions grammaticales classiques, mais qui sont pourtant très utilisées au quotidien.
  4. Lisez les blogs en anglais. Vous avez des passions ? Suivez des blogueurs dont le blog est en anglais et lisez leurs articles. Cela présente un avantage énorme, celui de vous transmettre le vocabulaire sur une thématique. Vous aimez la cuisine ? Apprenez les termes et le champ lexical qui concerne l’art culinaire au fil des articles publiés.
  5. Jouez aux jeux vidéos. Ils font désormais partie de la vie de nombreux foyers. Même s’ils sont parfois controversés, vous pouvez choisir le langue pour certains et pour d’autres, les personnages s’expriment en anglais par défaut. Donc, tout au long du jeu vous entendez et retenez de nombreuses phrases qui reviennent dans le scénario. Après avoir lu quelques fois les sous-titres, vous finissez par retenir et savoir ce que les personnages disent.

À vous maintenant !

 

Entretenir son anglais demande du travail, mais vous venez de voir que de nombreuses astuces existent pour réviser sans en avoir l’air. Finalement, vous trouverez de nombreuses méthodes pour profiter de vos acquis et ne pas les perdre. Il y en a pour tous les goûts et toutes les affinités. Cependant, apprendre une langue et améliorer son niveau nécessitent une condition sinéquanone : l’envie. L’anglais a cet avantage d’être utile dans presque toutes les circonstances de la vie scolaire ou professionnelle. À titre privé, lors de vos voyages à l’étranger, parler l’anglais vous ouvrira toutes les portes même si ce n’est pas la langue maternelle du pays visité. Cela vaut donc bien la peine d’entretenir son anglais. Et vous, quelles sont vos astuces pour progresser ou maintenir votre niveau d’anglais ?