Comment améliorer son accent et sa prononciation en anglais ?

Comment améliorer son accent et sa prononciation en anglais ?

Vous vous rendez dans un pays anglophone, vous allez donc être confronté à devoir parler en anglais. Mais vous angoissez à l’idée que l’on ne vous comprenne pas, que vous n’arriviez pas à prononcer les mots correctement et que votre accent bien français fasse sourire votre interlocuteur. Il n’y a pas de secret, améliorer sa prononciation et son accent représente un grand défi lorsque l’on apprend à parler anglais.

Vous vous rendez compte que certains sons sont inconnus à votre oreille et vous n’arrivez pas à les reproduire. Et pour cause, certains sons en anglais n’existent pas en français.

Votre accent français peut aussi devenir un frein à votre échange avec un natif. En effet, si votre accent est trop fort, les personnes ont du mal à vous comprendre. Une erreur de prononciation est vite arrivée et elle peut changer tout le sens de la phrase.

Je vous rassure, rien n’est impossible, avec un peu de travail, de la patience et quelques bonnes techniques, vous allez pouvoir considérablement améliorer votre prononciation et votre accent en anglais.

Pourquoi essayer de perdre son accent français en anglais est important ?

L’adulte encore plus que l’enfant se retrouve face à un challenge. Il n’est pas sûr de supprimer totalement son accent français pour parler avec un accent anglais sans défaut. Nous l’avons récemment vu, la plasticité du cerveau adulte limite son adaptation. Cependant, les efforts valent la peine d’être faits. Voici quelques raisons qui devraient vous convaincre.

1- Être compris

Cela semble bête, mais imaginez-vous face à un anglais qui vous parle en français sans faire d’effort de prononciation ni d’accent. Il continue de prononcer le « u » en disant « iou », les « i » en « ie », et les « r », n’en parlons pas. Ces lettres ne sont que quelques exemples. Le fait est que s’il garde sa prononciation de sa langue pour s’exprimer dans une autre, vous aurez des difficultés à le comprendre.

C’est le même problème pour vous. Faites l’effort de bien prononcer le « th » et le « h » expiré pour commencer. Échanger et se sentir compris même avec un léger accent, vous donnera des ailes pour continuer. Apprenez donc à prononcer correctement certains mots particulièrement compliqués pour nous français et quelques phrases parfaitement.

2 – Éviter les malentendus

Comme toutes les langues, l’anglais a ses subtilités et de nombreuses lettres et syllabes sont très proches à l’écoute. Donc, en les prononçant, vous devez faire attention, car la signification des mots contenant ces syllabes est totalement différente. Elle peut mener à des malentendus vraiment gênants. Pensez aux mots tels beach avec un « ie » prononcé « i », idem pour le mot sheet. Améliorer sa prononciation devient alors une priorité pour vous faire comprendre.

3 – Améliorer votre niveau d’anglais

La grammaire et le vocabulaire ne suffisent pas pour dire que vous parler anglais. Une bonne prononciation et un accent maîtrisé contribue totalement à améliorer votre niveau en général. La classe inversée met justement l’accent sur les échanges et la parole. Ainsi vous combiner l’apprentissage des notions et règles au travers de l’écoute et des conversations entre élèves et enseignants. Vous travaillez donc tout en même temps.

4 – Motiver à parler sans crainte

Enfin, ce n’est pas un secret que quelqu’un qui se sent à l’aise avec la langue dans sa prononciation et sa compréhension n’hésitera pas à parler et à s’adresser aux gens en anglais. Améliorer sa prononciation et son accent offre un joli coup de boost à la confiance en soi.

J’espère que je viens de vous donner envie de faire des efforts pour progresser dans ces domaines. Voici mes meilleurs conseil pour y arriver.

Quelques astuces pour améliorer sa prononciation et son accent

La phonétique

Comme certains sons anglais n’existent pas en français, vous allez devoir aller à leur découverte et apprendre la phonétique. Pour les enfants, des jeux simples et amusants permettent de leur inculquer ces nouveaux sons. Il ne s’agit pas là de savoir écrire sans faute, mais plutôt de savoir grâce à un code graphique comment prononcer un son ou un autre. L’alphabet phonétique international devient vraiment utile lorsque vous rencontrer un nouveau mot et que vous souhaitez le prononcer correctement.

Écouter, écouter, écouter

ecouter radio anglais apprendre reviser langue

Habituer votre oreille aux sons, aux structures de phrases en écoutant un maximum d’anglais. Podcasts, radio, films, dessins animés sont particulièrement utiles. Bien sûr tout ce qui est visuel comment les film et vidéos vous aideront à comprendre le positionnement des lèvres et voir quels sons en sortent.

S’entraîner encore et encore

Vous imaginez bien que sans pratique de votre part, il n’en ressortira rien. Avant de vous lancer en public, entraîner vous chez vous. En écoutant comme je vous le disais ou en regardant des vidéos, faites des pauses et imiter, répéter. Comme les tous-petits apprennent en partie grâce au mimétisme et en répétant sans cesse pour enfin y arriver, votre persistance sera votre salut.

S’enregistrer

Afin de contrôler vos efforts, n’hésitez pas à vous enregistrer avec votre téléphone et à vous écouter. Vous entendrez si vous prononcer de manière compréhensible ou si vous devez encore travailler certaines syllabes. De la même manière, vous vous rendrez compte de votre fluidité de parole qui peut perturber une personne qui ne vous connait pas et qui essaie de vous comprendre. Les accents toniques sont-ils mis aux bons endroits, la ponctuation verbale suffisamment compréhensible, etc. ?

Oser y aller

Enfin le dernier conseil après votre entraînement en coulisse est tout simplement de parler aux autres. Il est temps de vous confronter à la vraie vie. Il n’y a qu’en pratiquant que vous pourrez améliorer votre prononciation et votre accent. Vous aurez même la possibilité de vous faire aider par vos interlocuteurs qui vous guideront pour prononcer parfaitement certains mots.

À vous de parler !

Parler comme un anglophone c’est tout à fait possible avec beaucoup de travail et de la persévérance. Vous n’éliminerez peut-être pas totalement votre accent français, tout dépend de votre ténacité et du choix d’accent que vous souhaitez adopter en anglais. Il y en a des milliers, d’une ville à l’autre et d’un pays à un autre, les accents diffèrent comme nos différents accents français. Alors, votre objectif est d’améliorer votre prononciation et d’effacer un maximum votre accent français pour commencer à réfléchir à quel accent anglais vous pourrez travailler. Si vous aussi vous pensez que la prononciation joue un rôle important dans l’apprentissage de l’anglais, partagez en commentaires vos astuces pour progresser.

Aider son enfant à apprendre l’anglais | 23 astuces fun

Même si les enfants ont plus de facilités pour apprendre à parler une langue étrangère, comment aider son enfant à apprendre l’anglais ?

L’anglais est la 1re langue à laquelle on pense lorsqu’il s’agit de transmettre une langue qui n’est pas notre langue maternelle. Aujourd’hui, elle est enseignée depuis le CP à petites doses dans les établissements publics. Malgré les méthodes plus ou moins ludiques utilisées à l’école, vous pouvez l’accompagner différemment et le faire réellement progresser. Améliorer son anglais ne signifie pas dégoûter votre progéniture ou lui mettre la pression. Il s’agit de savoir comment faire aimer l’anglais l’air de rien, naturellement. Heureusement, il existe de nombreuses manières d’aborder la langue de Shakespeare qui donnent envie d’en apprendre encore plus. Dans cet article, j’en partage 23. Il y en a donc forcément au moins une qui convient à votre enfant et qui l’aidera à progresser en anglais.

1 — Le dialogue

????       Si vous parlez anglais, au moins un peu, pensez à parler à votre enfant en anglais dès que vous en avez l’occasion. Parler ne nécessite pas de lire ni d’écrire, donc vous pouvez appliquer le dialogue avec vos tout-petits. Si votre prononciation n’est pas parfaite, ce n’est pas grave. La répétition des mots permet son assimilation naturelle. D’autres méthodes aideront à travailler l’accent.

2 — Yellow Submarine

Les Beatles ont écrit et chanté à leurs débuts de fabuleuses chansons très ludiques à chanter dès le plus jeune âge. Chantez en anglais des morceaux simples aidera votre enfant à apprendre l’anglais grâce là aussi à la répétition des mots. Par exemple, Yellow Submarine ou Hello Goodbye des Beatles peuvent être appris dès 6 ans.

3 — La baby-sitter

Vous sortez un soir et vous engagez une baby-sitter ? Pourquoi ne pas essayer de faire garder vos enfants par une baby-sitter anglo-saxonne ? Non seulement elle aidera votre enfant à apprendre l’anglais, mais elle lui donnera envie de parler l’anglais. Créer du lien offre une ouverture sur le monde en restant dans son salon. Si vous avez même l’opportunité d’engager une fille au pair anglo-saxonne, vos enfants auront alors une chance fabuleuse pour apprendre l’anglais.

4 — Les voyages

Partir dans un pays étranger pour parler anglais au quotidien est certainement le meilleur moyen d’apprendre la langue. Une immersion que ce soit en vacances en famille ou en colonies ou en séjours linguistiques, rien ne vaut passer des vacances à l’étranger.

5— Les écoles bilingues

Vous vivez à proximité d’une école bilingue ? Ou près d’une école qui propose une pédagogie alternative pour un meilleur apprentissage de l’anglais ? Elles ne sont pas toujours plus chères que les écoles publiques et elles proposent des programmes d’enseignement tournés vers l’apprentissage naturel de l’anglais. Pensez-y !

6 —

C’est au travers de ses œuvres que Giesel Seuss, appelé Dr Seuss, contribue depuis 1954 à lutter contre l’illettrisme des petits Américains. Quel rapport avec le fait d’aider son enfant à apprendre l’anglais ? Très simplement, les livres illustrés par lui-même sont des trésors de vocabulaire. Mais attention, uniquement le vocabulaire nécessaire aux enfants. Si vous voulez que votre enfant améliore son anglais, ses livres sont incontournables dès le 1er âge. Certains ont même été adaptés au cinéma comme le Grinch qui voulait gâcher Noël.

 

7 — A B C D…

Bien sûr il y a les chansons, mais pour les tout-petits vous pouvez leur apprendre l’anglais avec des comptines simples et très connues à commencer par l’alphabet.

Studios Linguish

8 — Les cours d’anglais

Chez Linguish nous mettons l’enfant au centre de notre méthode. Les cours d’anglais avec des associations ou avec des structures privées garantissent une progression rapide.

9 — Les jeux de société

Avez-vous déjà essayé de jouer à un jeu de société en anglais ? Ils sont excellents pour le développement de l’enfant dans sa langue maternelle. Alors en jouant en anglais, votre enfant progressera sans s’en rendre compte.

10 — Les greeting cards

Nos amis anglais sont très friands de cartes de vœux. À l’occasion des fêtes, elles sont incontournables. Profitez d’une occasion comme les fêtes ou un anniversaire pour écrire une carte en anglais.

11 — L’écriture d’un livre ou un BD

Même si votre enfant commence seulement à écrire, vous pouvez avec lui imaginer une histoire en anglais et la rédiger avec lui. Vous écrivez, il dessine. Les enfants adorent raconter des histoires, aider le à la raconter en anglais.

12 — L’univers qui lui plaît

Un merveilleux moyen pour aider son enfant à apprendre l’anglais est de lui apprendre tout ce qu’il doit savoir en anglais sur les univers qu’il aime. Il adore cuisiner ? Apprenez-lui le vocabulaire culinaire et faites vos recettes ensemble et en anglais.

13 — A British zone at home            

Chaque endroit de la maison est dédié à une fonction propre, la cuisine, la chambre à coucher, etc. Consacrez un coin British à la maison avec livres, musique, décoration, friandises anglo-saxonnes, etc. Cela peut être la chambre de votre enfant s’il le souhaite ou une partie de votre salon, à vous de choisir !

 

14 — Les films et dessins animés

C’est certainement la plus commune et la plus répandue des méthodes pour aider son enfant à apprendre l’anglais. Regardez la télé en VO.

15 — Les applis

Apprendre l’anglais gratuitement sur internet est très répandu. Les applications pour apprendre l’anglais pour petits et grands se multiplient, malgré la gratuité en partie de certaines, c’est le contenu payant le meilleur. Chez Linguish, nous avons créé une application qui s’intègre totalement dans notre processus d’apprentissage. Très ludique, les enfants l’adorent.

16 — Les sites internet

Je vous suggère ici plutôt de consulter des sites adaptés à chaque âge en anglais. Faites-lui lire des blogs sur des sujets qu’il aime ou demandez-lui de consulter la version anglaise de Wikipedia lors de ses recherches et interrogations.

17 — Vive les erreurs            

Pour aider son enfant à apprendre l’anglais, rien ne sert de relever toutes les erreurs. Se tromper, c’est progresser. Se tromper, c’est avoir essayé. Félicitez-le.

18 — L’exemple, c’est les autres

Pour lui donner envie et l’aider, parlez-lui d’autres enfants qui réussissent à parler anglais en utilisant les mêmes méthodes que vous. Cela l’aidera à garder la motivation.

19 — Oublier l’école

Quelques fois, apprendre l’anglais à l’école uniquement… ça ne donne pas vraiment envie. Faites-lui oublier l’école. L’anglais s’apprend tellement mieux en dehors de l’école traditionnelle !

20 — The book store

L’odeur des livres… encore eux. Mais cette fois, allez faire un tour dans une librairie anglaise. Découvrez la diversité des ouvrages, un livre sur une ville anglo-saxonne, des belles images ? Tant qu’il est écrit en anglais, c’est le principal.

21 — Une pièce de théâtre

Si votre enfant ne sait pas encore lire, vous pouvez à l’image de l’écriture du livre plus haut, inventer une pièce de théâtre en anglais avec le vocabulaire qu’il connaît. Les marionnettes sont bien entendu invitées au spectacle.

22 — Un abonnement

Vous pouvez trouver de nombreux magazines pour tous les âges. Avoir un abonnement permet d’entretenir chaque mois son anglais tout en apprenant des nouveaux mots.

23 — A pen friend

Bien que ce ne soit plus très à la mode, avoir un correspondant est absolument génial. On échange par écrit, mais aussi aujourd’hui verbalement grâce à Skype. C’est toujours excitant d’avoir des nouvelles de notre ami de l’étranger. En plus, si vous pouvez aller lui rendre visite, c’est une raison de plus pour aller en vacances dans son pays.

Comment aider son enfant à apprendre l’anglais ? Facile

Vous voyez qu’il existe de multitudes de façons pour aider son enfant à apprendre l’anglais. C’est simple, presque tout ce que vous faites de ludique peut être détourné en une occasion de parler, lire ou écrire en anglais. Quelques mots, quelques minutes par jour dans une action du quotidien suffisent pour introduire un peu d’anglais sans y paraître dans la tête de votre enfant. Dites-nous vos astuces pour aider votre enfant à progresser en anglais ?