Pédagogies alternatives et anglais : solutions et avantages

Le constat est relativement simple, les enfants n’apprennent pas correctement les langues vivantes avec les méthodes classiques d’enseignement imposées dans les établissements scolaires. Avez-vous déjà remarqué comment votre enfant mémorise plus facilement en jouant ? Pédagogies alternatives et anglais semblent parfaitement se marier pour faire progresser les élèves.
Mais voilà, les méthodes pour enseigner autrement sont nombreuses. Les parents se retrouvent souvent perdus face aux différents courants d’éducation. Lequel est le mieux pour son enfant ? En quoi l’une ou l’autre de ces pédagogies lui sera le plus bénéfique pour apprendre l’anglais ? Nous allons vous éclairer aujourd’hui sur les pédagogies alternatives et leurs intérêts pour faciliter l’apprentissage de l’anglais.

1/Qu’est-ce que la pédagogie alternative ?

L’école alternative ou nouvelle école s’oppose à l’école classique proposée par l’Éducation Nationale. La méthode traditionnelle vise à transmettre des connaissances à tous les enfants, quels que soient leur niveau et leur personnalité.

À l’inverse, les écoles alternatives (composées essentiellement d’établissements privés) mettent l’élève au centre de l’apprentissage. Elles s’adaptent au rythme de l’enfant. Le système d’éducation évolue selon lui, et avec le groupe. Une des valeurs fortes dans toutes les pédagogies alternatives est : la collaboration. L’entraide prime sur l’avancement dans les acquis.

Bien entendu, tous les courants de l’éducation nouvelle partagent un objectif commun : l’épanouissement et le bien-être des enfants. C’est ainsi qu’ils deviendront des adultes confiants, responsables et altruistes.

Pour toutes les formes de pédagogie alternative, on retrouve plusieurs points communs :

  • L’autonomie : l’enfant est libre de ses choix d’activités selon ses affinités. Il expérimente, fait ses recherches et apprend de ses réussites, mais aussi de ses échecs.
  • L’absence de notes : la notation est extrêmement contre-productive et injuste. Le bonheur de quelques-uns entraîne le malheur de beaucoup d’autres et creuse de profondes inégalités. Le système d’évaluation continue est privilégié.
  • Le bien-être par le développement personnel : les dons, les passions, l’éveil à d’autres formes de concentration comme la sophrologie sont mis à l’honneur. Les enfants apprennent à trouver leur bonheur.
  • Le travail en groupe : il est essentiel et même central. L’entraide permet de développer la communication entre les individus. Savoir demander, ne pas avoir peur de se tromper sans être jugé. Le groupe représente un système puissant sur lequel se reposer pour mieux apprendre.
  • La participation des parents : ils sont à l’origine de l’envie d’une école différente pour leurs enfants. Ils sont donc invités à participer et à s’investir au quotidien dans l’éducation et les apprentissages.

2/ Les pédagogies alternatives les plus connues et l’anglais

Montessori, mélange de slow éducation et de pédagogie participative 

 La pédagogie alternative la plus connue, Montessori se base sur le développement naturel de l’enfant en le laissant libre de ses activités et mouvements. Avec des assistantes bilingues ou intervenants extérieurs, les enfants se familiarisent chaque jour à une seconde langue en plus de leur langue maternelle. Mais surtout, la pédagogie Montessori profite du développement naturel du langage du tout-petit et du jeune enfant pour faciliter sans effort l’apprentissage de l’anglais.

 

Freinet, une école à la pédagogie participative

Avec l’absence de notation et d’évaluation, les projets construits s’adressent au monde extérieur. Les enfants sont incités à donner le meilleur d’eux-mêmes en présentant leurs découvertes aux autres. Cela implique beaucoup de coopération entre les élèves et entre les niveaux. Confiance en soi et autonomie, l’enfant apprend en expérimentant. D’hypothèses en découvertes, des réussites, mais aussi des échecs, ils apprennent à chaque étape. Pour l’anglais, la méthode est identique. Les élèves sont mis face à leur absence de connaissances et ils partent à la découverte de la langue écrite et parlée en se basant sur les sons et la phonétique. Petit à petit, l’accompagnant les guide vers une acquisition complète.

Steiner-Waldorf, la pédagogie active

Issue du philosophe autrichien du même nom à la fin du 19e siècle, cette pédagogie alternative a plusieurs particularités puisqu’elle offre un cadre équilibré entre les activités intellectuelles, artistiques et pratiques. Les enfants doivent donner par eux-mêmes un sens à leur vie. Cette pédagogie commence à l’équivalent du CP et se termine en terminale avec un même enseignant durant plusieurs années. Les élèves apprennent deux langues étrangères dès la première année sous les différentes formes qu’implique la pédagogie.

La pédagogie inversée

Beaucoup plus récente que les précédentes pédagogies alternatives ses débuts remontent aux années 90 avec le mathématicien américain Salman Kahn. Elle prend un réel essor dans les années 2010. Malgré sa jeunesse, elle prouve une telle efficacité qu’elle a été très vite mise à l’essai dans plusieurs écoles primaires publiques. La pédagogie inversée transforme le paysage d’une classe classique en mettant l’élève à la place de l’enseignant. On parle de « flip classroom » de manière générale et de « Flip&Speak » ici, chez Linguish.

Cette nouvelle pédagogie alternative est moderne puisque les élèves commencent à apprendre avec des ressources telles que les vidéos, podcasts, jeux, appli, etc. tranquillement à la maison. À leur retour en classe, ils sont libres de partager ce qu’ils ont appris, compris, ou n’ont pas compris. L’enseignant propose des exercices qui vont plus en profondeur en répondant aux questions des élèves.

Chez Linguish, l’enfant joue et apprend avec l’appli « Flip&Speak » puis en classe, il parle de ce qu’il a appris. Ses progrès sont rapides et naturels.

3/ Pédagogies alternatives et anglais : les avantages

Voilà, ce que nous pouvons globalement constater auprès des enfants :

  1. ils apprennent mieux en s’amusant 
  2. ils sont les propres acteurs de leur progrès 
  3. ils assimilent beaucoup plus rapidement 
  4. ils ont plaisir à apprendre l’anglais 
  5. ils n’ont pas la pression du résultat 
  6. ils sont valorisés et accompagnés individuellement 
  7. ils ont envie d’apprendre même en dehors des cours 
  8. ils communiquent facilement avec le monde extérieur 
  9. ils ne laissent pas le copain de côté 
  10. ils gagnent en autonomie et en liberté

Ce qu’il faut retenir

Nul doute que les pédagogies alternatives sont toutes indiquées pour apprendre à parler anglais. La pédagogie inversée est celle en laquelle nous constatons le plus de résultats en très peu de temps. Avec des outils modernes, elle rassemble les qualités des pédagogies alternatives actives et participatives les plus connues et elle ajoute une notion exclusive d’apprentissage ludique avant le cours. Vous souhaitez découvrir la méthode inversée pour l’apprentissage en anglais de vos enfants, contactez-nous.

Linguish: Ecole de langues et centre de formation
Linguish: Ecole de langues et centre de formation