Comment penser en anglais ? 9 exercices pour entraîner votre cerveau

penser anglais apprendre regarder television bbc
let's think and talk in english

Comment penser en anglais ?
9 exercices pour entraîner votre cerveau

Vous rêvez de parler anglais sans avoir à traduire dans votre tête ? Penser en anglais instantanément sans passer par la case français est totalement possible.

Oui, vous ferez des erreurs, oui la grammaire ne sera pas parfaite, oui certaines personnes vous feront répéter, mais vous serez sur la bonne voie pour devenir bilingue.

Mais alors, comment faire pour réussir à penser en anglais ?

Stop Translating ! Quels sont les problèmes liés à la traduction ?

Si vous voulez que votre cerveau pense en anglais, vous allez devoir arrêter de tout traduire. Traduire vous oblige à faire une gymnastique incroyable qui ne vous aidera pas à mieux parler anglais.

Au contraire.

Imaginez-vous dans une conversation avec une personne de langue maternelle anglaise. Elle vous pose une question. À ce moment-là, votre cerveau va traduire en français, puis vous allez réfléchir à votre réponse… en français pour la traduire en anglais. Pendant ce temps, votre interlocuteur attend.

Pas très engageant comme conversation, non ?

Votre cerveau est extrêmement sollicité, c’est épuisant. À la fin, vous vous sentez totalement vidé.

Pour penser en anglais, on ne traduit pas. Même si de nombreux cours vous font apprendre du vocabulaire mot par mot, vous vous trouverez bien embêté face à des gens pour les comprendre et pour leur répondre.

Chez Linguish, nous pratiquons la classe inversée pour apprendre des notions et surtout en parler. Nous ne traduisons pas ! Nous vous apprenons à parler.

STOP TRANSLATING, START THINKING.

1 – Step by step

Pour commencer à penser en anglais, vous devez impérativement pratiquer votre anglais tous les jours. Je sais que ce n’est pas facile, mais commencez simplement avec des petites activités du quotidien à dire en anglais.

Par exemple, chaque matin dites quel temps il fait. Une phrase simple qui peut varier selon la météo. Si vous avez un chien, dites-lui de venir, c’est l’heure de la balade. À vous d’imaginer des petites activités quotidiennes que vous pouvez dire en anglais.

2 – S’immerger dans tout ce qui vous entoure en anglais

Nous avons déjà évoqué sur le blog des astuces sympas pour progresser en anglais.

Tous les jours, écoutez encore et encore tout ce que vous pouvez en anglais. Podcast, vidéo, radio, chanson, etc., profitez de vos moments morts ou qui ne nécessitent pas une grande attention pour écouter de l’anglais. Votre cerveau s’habitue aux tournures de phrases, aux intonations, aux associations de mots.

3 – Jouer au mentaliste

Selon les personnes que vous rencontrez ou les conversations que vous avez, vous êtes en mesure de deviner dans quel sens la conversation va se diriger. Vous pouvez alors préparer votre cerveau à recevoir des informations sur le sujet abordé.

Vous pouvez prédire un certain nombre de réponses dans votre tête. Évidemment, vous tomberez aussi à côté certaines fois, mais vous vous entraînerez à penser en anglais. Vous gagnez aussi confiance en vous et vous vous sentirez plus à l’aise dans la conversation puisque vous ne serez pas étranger à ce qui est discuté.

4 – Lisez à voix haute et répétez

Une bonne manière de bloquer la pensée en français pour ne garder que l’anglais dans votre tête est de lire à voix haute. Le son empêche toute autre activité de votre cerveau.

La répétition vous permet de pratiquer, de vous entraîner. Votre mémoire, comme un muscle, nécessite que vous la sollicitiez pour enregistrer et vous restituer ce dont vous en avez besoin au bon moment.

5 – Utiliser un dictionnaire unilingue

Vous pouvez transformer votre Larousse français-anglais / anglais-français en dessous de plat ou en cale-porte. il n’y a rien de pire qu’un dictionnaire bilingue pour vous empêcher de réfléchir en anglais. En effet, vous tombez dans la traduction. Avec cet outil, vous ne pouvez ni raisonner ni comprendre le sens des mots selon leur contexte.

Investissez dans un bon vieux Cobuild anglais et si vous cherchez la signification d’un mot, vous aurez l’explication. Tout le principe du dictionnaire !

6 – Nommer tous les objets

Vous connaissez les post-its ? Ils vont vous être utiles pour nommer tous les objets du quotidien qui vous entourent.

Collez une note avec le nom en anglais sur chaque objet chez vous. Chair, table, fridge, window, door, drawer, etc. ainsi que toutes les pièces de la maison.

À force de les voir, vous aurez ces noms automatiquement en anglais dans votre tête sans devoir d’abord les traduire. Cette méthode est vraiment parfaite pour les débutants.

7 – Se parler à voix haute

Pour développer la compétence de penser anglais, vous pouvez lorsque vous êtes seul, à la maison ou dans votre voiture, vous parlez à vous-même à voix haute.

Commencez par des phrases simples pour créer une habitude. Bien sûr, vous ferez des fautes de grammaire et de prononciation, mais vous entraînerez votre cerveau.

Chanter des chansons en anglais à voix haute vous aidera à parler plus rapidement et à réussir à former des phrases sans passer par le français.

8 – Écrire ce que vous entendez

Vous écoutez la radio et une phrase vous interpelle ? Écrivez ce que vous avez entendu. Le fait de rédiger aidera votre cerveau à enregistrer davantage les tournures de phrases et le vocabulaire.

Votre mémoire auditive et photographique est également sollicitée pour vous aider à penser en anglais lorsque vous en avez besoin.

9 – Être consistant au quotidien

Ce n’est pas facile d’appliquer une méthode ou une autre. Comme le sport, si vous ne faites rien, il ne se passera rien. Si vous en faites un peu tous les jours, vous verrez votre corps changer.

Pour l’anglais, c’est pareil. Commencez par vous fixer un horaire fixe chaque jour où vous parlez en anglais avec votre enfant ou un proche de votre entourage pendant quelques minutes. 5 minutes par exemple. Mettez votre minuteur en route et parlez.

Commencez par parler de votre journée, des repas que vous allez faire, de ce que vous allez porter comme vêtements. Choisissez des choses simples de la vie quotidienne.

Au fur et à mesure, augmenter le temps et la profondeur de vos conversations en anglais.

Et vous ? Arrivez-vous à penser en anglais ?

Cette compétence s’apprend vraiment avec la pratique et l’envie de supprimer le français de votre cerveau pendant une conversation en anglais ou lors d’une lecture. L’entraînement joue un rôle moteur et la consistance est la clé du succès. Une fois que vous aurez fait cette bascule dans votre tête, tout deviendra naturel et vous vous sentirez en confiance.

Il y a certainement encore d’autres manières pour vous aider à penser en anglais, partagez-les dans les commentaires.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *