Comment améliorer son accent et sa prononciation en anglais ?

Vous vous rendez dans un pays anglophone, vous allez donc être confronté à devoir parler en anglais. Mais vous angoissez à l’idée que l’on ne vous comprenne pas, que vous n’arriviez pas à prononcer les mots correctement et que votre accent bien français fasse sourire votre interlocuteur. Il n’y a pas de secret, améliorer sa prononciation et son accent représente un grand défi lorsque l’on apprend à parler anglais.

Vous vous rendez compte que certains sons sont inconnus à votre oreille et vous n’arrivez pas à les reproduire. Et pour cause, certains sons en anglais n’existent pas en français.

Votre accent français peut aussi devenir un frein à votre échange avec un natif. En effet, si votre accent est trop fort, les personnes ont du mal à vous comprendre. Une erreur de prononciation est vite arrivée et elle peut changer tout le sens de la phrase.

Je vous rassure, rien n’est impossible, avec un peu de travail, de la patience et quelques bonnes techniques, vous allez pouvoir considérablement améliorer votre prononciation et votre accent en anglais.

Pourquoi essayer de perdre son accent français en anglais est important ?

L’adulte encore plus que l’enfant se retrouve face à un challenge. Il n’est pas sûr de supprimer totalement son accent français pour parler avec un accent anglais sans défaut. Nous l’avons récemment vu, la plasticité du cerveau adulte limite son adaptation. Cependant, les efforts valent la peine d’être faits. Voici quelques raisons qui devraient vous convaincre.

1- Être compris

Cela semble bête, mais imaginez-vous face à un anglais qui vous parle en français sans faire d’effort de prononciation ni d’accent. Il continue de prononcer le “u” en disant “iou”, les “i” en “ie”, et les “r”, n’en parlons pas. Ces lettres ne sont que quelques exemples. Le fait est que s’il garde sa prononciation de sa langue pour s’exprimer dans une autre, vous aurez des difficultés à le comprendre.

C’est le même problème pour vous. Faites l’effort de bien prononcer le “th” et le “h” expiré pour commencer. Échanger et se sentir compris même avec un léger accent, vous donnera des ailes pour continuer. Apprenez donc à prononcer correctement certains mots particulièrement compliqués pour nous français et quelques phrases parfaitement.

2 – Éviter les malentendus

Comme toutes les langues, l’anglais a ses subtilités et de nombreuses lettres et syllabes sont très proches à l’écoute. Donc, en les prononçant, vous devez faire attention, car la signification des mots contenant ces syllabes est totalement différente. Elle peut mener à des malentendus vraiment gênants. Pensez aux mots tels beach avec un “ie” prononcé “i”, idem pour le mot sheet. Améliorer sa prononciation devient alors une priorité pour vous faire comprendre.

3 – Améliorer votre niveau d’anglais

La grammaire et le vocabulaire ne suffisent pas pour dire que vous parler anglais. Une bonne prononciation et un accent maîtrisé contribue totalement à améliorer votre niveau en général. La classe inversée met justement l’accent sur les échanges et la parole. Ainsi vous combiner l’apprentissage des notions et règles au travers de l’écoute et des conversations entre élèves et enseignants. Vous travaillez donc tout en même temps.

4 – Motiver à parler sans crainte

Enfin, ce n’est pas un secret que quelqu’un qui se sent à l’aise avec la langue dans sa prononciation et sa compréhension n’hésitera pas à parler et à s’adresser aux gens en anglais. Améliorer sa prononciation et son accent offre un joli coup de boost à la confiance en soi.

J’espère que je viens de vous donner envie de faire des efforts pour progresser dans ces domaines. Voici mes meilleurs conseil pour y arriver.

Quelques astuces pour améliorer sa prononciation et son accent

La phonétique

Comme certains sons anglais n’existent pas en français, vous allez devoir aller à leur découverte et apprendre la phonétique. Pour les enfants, des jeux simples et amusants permettent de leur inculquer ces nouveaux sons. Il ne s’agit pas là de savoir écrire sans faute, mais plutôt de savoir grâce à un code graphique comment prononcer un son ou un autre. L’alphabet phonétique international devient vraiment utile lorsque vous rencontrer un nouveau mot et que vous souhaitez le prononcer correctement.

Écouter, écouter, écouter

ecouter radio anglais apprendre reviser langue

Habituer votre oreille aux sons, aux structures de phrases en écoutant un maximum d’anglais. Podcasts, radio, films, dessins animés sont particulièrement utiles. Bien sûr tout ce qui est visuel comment les film et vidéos vous aideront à comprendre le positionnement des lèvres et voir quels sons en sortent.

S’entraîner encore et encore

Vous imaginez bien que sans pratique de votre part, il n’en ressortira rien. Avant de vous lancer en public, entraîner vous chez vous. En écoutant comme je vous le disais ou en regardant des vidéos, faites des pauses et imiter, répéter. Comme les tous-petits apprennent en partie grâce au mimétisme et en répétant sans cesse pour enfin y arriver, votre persistance sera votre salut.

S’enregistrer

Afin de contrôler vos efforts, n’hésitez pas à vous enregistrer avec votre téléphone et à vous écouter. Vous entendrez si vous prononcer de manière compréhensible ou si vous devez encore travailler certaines syllabes. De la même manière, vous vous rendrez compte de votre fluidité de parole qui peut perturber une personne qui ne vous connait pas et qui essaie de vous comprendre. Les accents toniques sont-ils mis aux bons endroits, la ponctuation verbale suffisamment compréhensible, etc. ?

Oser y aller

Enfin le dernier conseil après votre entraînement en coulisse est tout simplement de parler aux autres. Il est temps de vous confronter à la vraie vie. Il n’y a qu’en pratiquant que vous pourrez améliorer votre prononciation et votre accent. Vous aurez même la possibilité de vous faire aider par vos interlocuteurs qui vous guideront pour prononcer parfaitement certains mots.

À vous de parler !

Parler comme un anglophone c’est tout à fait possible avec beaucoup de travail et de la persévérance. Vous n’éliminerez peut-être pas totalement votre accent français, tout dépend de votre ténacité et du choix d’accent que vous souhaitez adopter en anglais. Il y en a des milliers, d’une ville à l’autre et d’un pays à un autre, les accents diffèrent comme nos différents accents français. Alors, votre objectif est d’améliorer votre prononciation et d’effacer un maximum votre accent français pour commencer à réfléchir à quel accent anglais vous pourrez travailler. Si vous aussi vous pensez que la prononciation joue un rôle important dans l’apprentissage de l’anglais, partagez en commentaires vos astuces pour progresser.