Linguish, pour une éducation solidaire, innovante et pérenne.

Septembre 2020.

Développer L’ÉDUCATION SOLIDAIRE

Pour nous, apprendre une langue n’est pas un luxe mais une nécessité. Grâce à ce nouveau concept nous privilégions le partage des connaissances et des méthodes sur le web, nous menons des actions solidaires où chacun pourra découvrir certains de nos contenus et accéder, pour une partie, gratuitement à des conseils et des supports pédagogiques.

Lundi 16 mars 2020, la France s’est figée. La crise sanitaire a basculé le pays dans une ère de confinement inédite, imposant la fermeture des écoles entre autres, et par voie de conséquence la fermeture de nos centres Linguish. Linguish forme à l’année plus de 6000 enfants dans ses centres dédiés et dans de nombreuses écoles du premier degré dans la région Hauts de France. 

Quid de l’apprentissage de l’anglais pendant le confinement ? Nous savons que tous les parents n’ont pas les outils pour enseigner l’anglais à la maison, ni que tous les enseignants eux-mêmes ne sont pas formés à l’enseignement de l’anglais, encore moins à distance.

L’esprit d’innovation de Guillaume Devred-Smith ne connaît aucune limite.

Tout d’abord, il faut rassurer nos partenaires qui suivent notre méthode à l’année. Chaque semaine, notre directeur de la pédagogie produit 10 ateliers en ligne, de la Toute Petite Section à la 4e. Entre 10 et 15 min de vidéo récapitulative (jeux, chants, notions de la semaine autour du thème en cours), accompagnée d’une fiche d’exercice, d’une fiche de correction, d’un complément audio bonus. Cela permet d’assurer la continuité des apprentissages en cours, de rassurer les parents quant à notre implication discontinue et d’apporter un soutien sans faille aux enseignants de maternelle et de primaire. 

But alors…

Quid des parents et des enseignants qui n’utilisent ni ne connaissent notre méthode à l’année ? Une vague de solidarité a déferlé sur toute la France, et a touché Linguish en plein coeur. Et si nous offrions l’accès à certaines de nos ressources à un public plus large? Tout simplement.

Notre directeur pédagogique, dont les ressources sont inépuisables, a produit du contenu inédit à l’attention des parents et a adapté un échantillon du contenu existant à l’attention des enseignants francophones du monde métier. 

Sont ainsi nés pendant ce confinement deux portails d’accès gratuit :
A l’attention des parents : https://united.linguish.fr 
Et pour soutenir les enseignants : https://united.linguish.fr/enseignant 

Développer la CRÉATIVITÉ

Pour nous, apprendre une langue, c’est sortir du cadre. Atteindre son imaginaire, c’est l’assurance de trouver du plaisir. Développer sa créativité, c’est aussi rentrer dans un monde sans limite, avec la possibilité de découvrir à l’infini …

La créativité est le nerf de la production et de l’innovation pédagogique de Linguish. 

Cette créativité libérée permet de développer des programmes uniques, pensés, conçus et produits par l’équipe pédagogique Linguish, qui n’a de cesse de se renouveler et d’évoluer au fil du temps.

Cette créativité trouve son public sur Youtube. En effet, en 2015, Linguish lance sa propre chaîne Youtube : 

https://www.youtube.com/channel/UCLbpl1XZ0J03X2wiV-LpRaA

Les débuts sont timides. Nous partageons nos tutos ESL Games (ESL : English as a Second Language). Notre audience se gonfle peu à peu, des enseignants du monde entier s’abonnent progressivement, et la sauce prend. En 2018, la chaîne connaît un bond phénoménal. Un top 20 de nos meilleurs tutos comptabilise plus de 650 000 vues. Dès l’été, les abonnements se multiplient.

Au 1er janvier 2019, nous avions 5000 abonnés à notre actif. Ce mois d’avril 2020, nous venons de franchir le cap des 17 000. Notre méthode et notre approche sont saluées par la communauté enseignante partout dans le monde. Après la France, nos vidéos sont visionnées principalement aux Etats-Unis, en Inde, en Espagne, en Indonésie, en Italie, en Pologne, au Brésil, au Mexique et enfin au Vietnam.

Linguish s’exporte, et sa créativité avec.

Établir la CONFIANCE

Pour nous, apprendre une langue c’est avant tout du plaisir. La première clé du succès, c’est apporter des méthodes simples et facilitatrices. Faire en sorte que l’apprenant ne se sente pas évalué et appréhende la langue dans un univers qui lui plait.

Linguish est fondée en 2015 par Guillaume Devred-Smith, fort de son expérience dans l’enseignement de l’anglais et dans l’entreprenariat, et poussé par ses recherches fructueuses sur l’apprentissage de l’anglais en France, dont l’enjeu est de taille.  

La méthode Linguish prend sa source dans la “classe inversée” (The “Flipped Classroom”), concept pédagogique né aux Etats-Unis et qui place l’enfant au coeur de son apprentissage. Linguish est une méthode résolument tournée vers l’oral, ludique, efficace et accessible à tous que nous appelons “Pédagogie inversée. 

L’enfant devient acteur de sa formation. Linguish, par le biais de son teacher, lui apporte des outils faciles et ludiques, et lui offre l’opportunité de nouer ou de renouer avec une langue étrangère, dans une atmosphère de bienveillance et de confiance.

Privilégier le JEU

Pour nous, apprendre une langue est un jeu d’enfant. En proposant une méthode ludique et interactive, l’apprenant s’approprie la langue par le canal qui lui convient le mieux; il choisit son chemin pour explorer l’univers de la langue.

Du latin “ludus” qui signifie “jeu”, ludique est l’adjectif qui qualifie le plus justement la méthode Linguish. En témoignent les 600 tutos en ligne sur la chaîne Youtube, ateliers interactifs qui offrent une alternative d’enseignement de l’anglais inédite et 100% basée sur le jeu. Le jeu instaure une relation de confiance entre l’apprenant et son enseignant. Il invite les enfants à coopérer et à communiquer. Le jeu libère l’enfant et lui permet d’entrer dans son apprentissage avec facilité et amusement.

La méthode Linguish s’appuie sur les apports des sciences cognitives. Sa méthode est ainsi adaptée aux enfants, en fonction de leur âge et de leur développement cognitif.

Apporter L’INNOVATION

Pour nous, apprendre une langue, c’est changer les méthodes de la formation. L’approche innovante et créative permet un apprentissage flexible avec une progression personnalisée. Ainsi nous créons et mettons à disposition une palette d’outils efficaces qui aident à composer l’univers de l’apprenant.

La méthode Linguish renverse les codes de l’enseignement classique et brise le carcan de l’apprentissage scolaire pur et dur. Elle utilise les fondements de la pédagogie inversée qu’elle applique à l’enseignement de l’anglais. En anglais, cela s’appelle “flipped classroom”, classe inversée, et la méthode Linguish se développe sous le nom “Flip & Speak”, inverser la classe “flip” pour apprendre à parler “speak”. 

L’enfant prépare son atelier en amont, par le biais de l’application Linguish spécialement développée à cet effet. Il s’imprègne à son rythme des notions, il les reçoit, les intègre, chez lui. Le teacher, lors de son atelier, lui permet de les restituer, par le jeu, par le chant, en petit groupe, à force de gestuelles et de répétitions. 

Le teacher utilise énormément la méthode TPR : Total Physical Response. A chaque mot prononcé (100% anglais), il joint le geste : il montre du doigt sa tête, il lève le pouce, il est triste, il saute, il nage, … La capacité d’assimilation est multipliée par deux. Enfin, les jours qui suivent, l’enfant a tout le loisir de peaufiner son apprentissage par le biais de l’application, avec des jeux pour réviser, des chansons pour se souvenir ou des petits exercices pour renforcer les notions abordées.

Favoriser L’ÉCOLOGIE

Pour nous, apprendre une langue doit être interactif. Ainsi nous souhaitons avec nos méthodes, quitter le modèle papier et déployer l’essentiel de nos supports de façon multicanale (web, vidéo, audio….).

Du point de vue de l’apprenant, la méthode Linguish est majoritairement dématérialisée. Cela est possible car elle n’implique aucune évaluation manuscrite, elle ne confronte pas les enfants sur leur expression écrite. Bien au contraire, c’est une méthode résolument orale, qui ne distingue pas les enfants en fonction de leur niveau, mais fait coopérer les personnalités multiples pour qu’ils s’élèvent les uns les autres

La communication digitale occupe également une place prépondérante dans la méthode Linguish. La chaîne Youtube en est le témoin le plus impliqué. 

En parallèle, le développement de l’application Linguish est un projet de longue haleine, renouvelé en profondeur pour offrir la meilleure expérience possible à son utilisateur. L’application est la colonne vertébrale de notre méthode. Autour d’elle s’articule le bien fondé de la pédagogie inversée : permettre à l’enfant d’être acteur de son apprentissage.

“Ce succès est avant tout une réussite collective ! La force de Linguish® réside tant dans la créativité et l’énergie débordante de mes équipes que dans les nombreux partenariats noués avec des écoles maternelles et primaires. Au fil des années, nous avons fait de Linguish® un véritable laboratoire d’innovation au service de l’apprentissage de l’anglais pour les plus jeunes. Aujourd’hui, c’est avec une grande fierté que mes équipes et moi-même souhaitons apporter notre aide et notre savoir-faire aux enseignants et aux jeunes écoliers français : United !”

Guillaume Devred-Smith

Comment garder la motivation d’un enfant pour apprendre l’anglais ?

Votre enfant apprend l’anglais et sa motivation baisse de temps en temps ? Vous avez du mal à lui faire comprendre que c’est important pour lui de rester motivé pour réussir à devenir bilingue ? La perte de motivation peut arriver plus vite chez un enfant que chez l’adulte et c’est bien normal. Après tout, il n’apprend une langue étrangère que parce que vous lui faites prendre des cours. Les raisons, aussi bien fondées qu’elles soient, n’ont guère d’importance à ces yeux. Contrairement aux adultes, mettre des objectifs ne le motivera pas plus. Voyons ensemble 10 manières de garder la motivation d’un enfant pour apprendre l’anglais ainsi que 4 erreurs à éviter pour qu’il garde le goût d’apprendre l’anglais.

1 – Laisser l’enfant libre ????

Si votre enfant est très conciliant alors vous n’aurez pas de mal à le convaincre d’apprendre ou de réviser son anglais. Si votre enfant a un caractère plus coriace alors vous aurez remarqué que le forcer ne sert à rien. Organisez un cadre avec la pratique de l’anglais plusieurs fois par semaine obligatoire, mais laissez-le choisir les moments.

2 – Stimuler l’acquisition de la langue ????

S’arrêter aux cours d’anglais en classe ou en école de langue comme Linguish, ne suffit pas pour que votre enfant devienne bilingue. Afin de tirer le meilleur parti des connaissances acquises en cours, maintenez sa motivation avec des activités fun ou des dessins animés adaptés à son âge.

3 – Participer et accompagner ????‍????‍????‍????

Si vous pensez que se débrouiller seul et garder la motivation d’un enfant pour apprendre l’anglais font bon ménage, vous vous trompez. Premièrement, un enfant aime que ses parents l’aident, le regardent et le guident dans ses apprentissages. Deuxièmement, livré à lui-même il ne ressent pas le besoin de s’appliquer. Si en plus il n’y a pas de vérification de votre part, il perdra toute envie de continuer. Une seule solution : impliquez-vous, donnez l’impulsion en participant à son apprentissage.

4 – Faire une pause si besoin ????

Votre enfant vous dit qu’il en a marre ? Vous sentez que cela fait trop pour lui ? N’hésitez pas à faire une pause de quelques semaines. Son esprit vif lui permettra de repartir sans lacune quand sa baisse de régime sera passée.

5 – La bonne méthode d’apprentissage de l’anglais ????

De nombreuses méthodes existent aujourd’hui pour que votre enfant apprenne l’anglais plus vite, mieux et soit même bilingue avant le premier cours ! Non, évidemment je blague… même si certains font des promesses dignes d’un spectacle de Oudini. Quoi qu’il en soit, la méthode d’apprentissage a toute son importance surtout pour un enfant. Sa motivation du moment et future en dépend. C’est pour cela que la méthode inversée est tout indiquée pour les enfants de 5 à 12 ans. Je vous conseille cet article sur la classe inversée pour mieux comprendre comment elle peut bénéficier à vos enfants.

6 – Ludique, la pratique ????

Même les adultes aiment apprendre en s’amusant, alors pour les enfants c’est un passage obligé. Pour garder la motivation d’un enfant pour apprendre l’anglais, rien ne vaut le jeu. Couplé à la bonne méthode, votre enfant apprendra sans s’en apercevoir.

7 – Un peu d’anglais au quotidien ????????

Pour lui donner envie de parler anglais en dehors des cours, aidez-le chaque jour à pratiquer que ce soit au travers de petites conversations courtes de quelques minutes sur un thème basique comme ce qu’on mange au dîner ou lui posant des questions sur le cours qu’il a suivi.

8 – Voyager ????

Cela paraît évident, mais voyager à l’étranger reste toujours le meilleur moyen de motiver votre enfant à parler anglais et donc à utiliser tout ce qu’il a appris. Il n’est pas nécessaire de partir aux États-Unis (même si c’est génial) pour aller à l’étranger. Le Royaume-Uni est notre voisin et cette année encore nous pouvons y aller librement. C’est le moment d’en profiter.

9 – Un p’tit cadeau ????

Savoir féliciter quand une étape est franchie a une grande importance surtout aux yeux des enfants. Ils aiment voir votre fierté dans vos yeux et aiment encore plus l’entendre. Offrir une petite récompense comme un peu plus de temps sur la tablette (sur l’application Linguish bien sûr) ou quelconque autre petite surprise le motiveront à continuer.

10 – Le correspondant ????

Nous en parlions récemment le penpal est l’ami étranger dont on a besoin pour nous aider à mieux parler anglais. Un correspondant pour votre enfant permet de le garder motivé dans son apprentissage. Son ami l’aidera à progresser, mais aussi à lui donner envie de continuer. Pour les copains, les enfants sont prêts à déplacer des montagnes, alors apprendre l’anglais… facile !

Motivation d’un enfant pour apprendre l’anglais : 4 erreurs à éviter

1 – Des séances d’apprentissage trop longues

Oubliez l’idée que plus long est le cours plus il en apprendra. Une séance de 3 heures aura l’effet inverse et surtout ne donne pas envie de recommencer.

2 – Les listes de vocabulaire et les règles de grammaire

Je vous disais en point 5 qu’il fallait choisir la bonne méthode d’apprentissage de l’anglais. Une chose est sûre, apprendre par cœur des mots et des règles ne mènera pas votre enfant vers le bilinguisme. So boring !

3 – Traduire tout en français

Pour parler naturellement, vous devez oublier le français. Une langue se vit, se ressent alors que traduire systématiquement apporte de la confusion. Laissez votre enfant s’immerger dans la langue.

4 – Oublier de parler

Apprendre l’anglais ne sert à rien si ce n’est pas pour le parler. Pour devenir bilingue, l’oral est le maître mot. Les exercices sur les tablettes ou les dessins animés en anglais sont des aides à la compréhension. Ils ne remplacent pas la conversation entre les personnes. Pensez à échanger avec votre enfant en anglais ou pensez au correspondant en plus de ses cours d’anglais.

Finalement, pour garder la motivation d’un enfant dans l’apprentissage de l’anglais dépend énormément de votre écoute, de votre présence et de votre soutien. Même s’il est l’apprenant, vous avez un rôle principal à jouer pour le maintenir dans son envie de progresser. Oubliez tous les objectifs et les routines qui peuvent servir aux adultes. Pensez à demander des conseils auprès des professeurs de votre école de langue pour vous aider à accompagner votre enfant et cultiver sa motivation.