1. Ils pourront parler avec plus de gens

D’ailleurs, n’est-ce pas le but premier d’apprendre une langue ? Quand vous communiquez avec des gens dans leur langue maternelle, vous créez des connexions bien plus fortes. En apprenant une langue en tant qu’enfant, vous pouvez compter sur une vie entière d’échanges culturels et d’amitiés trans-frontalières, ainsi que d’opportunités de carrière, de voyages plus intéressants et une vision plus globale du monde qui nous entoure.

Source:

 

2. Cela aide au développement cérébral des enfants

Des études ont montré que les enfants bilingues étaient capables de faire plusieurs choses en même temps contrairement à des enfants non bilingues. Leur cerveau montre qu’ils ont plus de matière grise dans les régions dédiées au language et à la fonction motrice.  L’hypothèse derrière tout cela est qu’ils développent une meilleure “gymnastique cérébrale” en utilisant différentes langues, ce qui booste leur cerveau.

Source:

 

3. Cela augmente leurs notes dans des matières clés.

Une étude américaine sur des dizaines de milliers d’adolescents montre que ceux qui ont été exposés aux langues étant petits ont de meilleurs scores dans toutes les langues (pas de surprise ici) mais surtout en maths et en physique!

Source:

ACTFL: What the Research Shows

4. Cela renforce leurs capacités dans leur langue maternelle

On pensait qu’apprendre une deuxième langue très jeune serait déroutant pour un enfant et déstabiliserait sa langue maternelle. C’est tout le contraire : une étude récente montre que  les enfants qui sont exposés à plusieurs langues se débrouillent mieux dans leur langue maternelle que les enfants qui n’ont jamais été exposés à d’autres langues. Ces enfants commenceraient aussi à lire plus tôt et développeraient une plus grande compréhension de leur langue maternelle, ou comme disait Goethe “Ceux qui ne savent rien des langues étrangères, ne savent rien de la leur”.

Source:

Speaking in Tongues: The Many Benefits of Bilingualism

5. C’est plus facile d’apprendre une langue lorsqu’on est enfant

Nous avons tous entendu un jour que les bébés et les jeunes enfants étaient des “éponges”. Cela est dû à cette période critique où le cerveau doit se former et est capable d’emmagasiner énormément d’informations. Cette période prend fin avec la puberté.

Des recherches menées par le docteur Patricia Kuhl de L’Institute for Learning and Brain Sciences  de l’université de Washington montre que  plus les enfants grandissent, plus leur cerveau va se concentrer sur les tonalités qui leur sont familières et perdre “l’oreille” pour d’autres langues. C’est pourquoi il est important d’exposer les enfants à des langues différentes pour leur permettre de garder cette capacité à développer plusieurs langues.

Source:

The Linguistic Genius of Babies

6. Cela augmente la compassion

Dr. Katherine Kinzler, de l’université de Cornell,  a testé différents enfants sur des taches qui méritaient ou non de la compassion. Les enfants venant d’un milieu bilingue ou familier des langues étrangères ont mieux réussi que la moyenne. Pourquoi ? Dr. Kinzler explique que “ces enfants sont socialement plus aptes à se placer dans la vision de l’autre” et que “leur aisance de communication leur permet de mieux comprendre les gens”.

How Foreign Languages Foster Greater Empathy in Children

7. Cela réduit les risques de déclin cognitif liés à l’age

Certaines études ont montré que ceux qui parlent deux langues ou plus sont capable de retarder les effets de la maladie d’Alzheimer et autres types de démence d’environ 4,5 ans. L’hypothèse derrière tout cela est que les bilingues développent une “réserve cognitive” grâce a la gymnastique permanente inhérente au changement de langue, ce qui retarderait les symptômes de démence.

Source:

Bilingualism May Delay Alzheimer’s by More than 4 Years

Delaying the Onset of Alzheimer Disease

8. Cela booste les échanges inter-culturels

Avec 7 milliards d’êtres humains sur Terre, il est important de bien s’entendre, et comme vous dirait tout psychologue : la communication est la clé!

Mais plus que la communication, les linguistes défendent aujourd’hui l’hypothèse que l’on voit le monde différemment selon la langue que l’on parle.

Source:

9. It helps train a child’s ear for music

Des études montrent que les locuteurs de langues “tonales” comme le Mandarin ou le Cantonais arrivaient mieux à identifier les tonalités musicales. Les bénéfices sont réciproques : les musiciens seraient plus à l’aise avec des langues “musicales” comme l’anglais, où le rythme et l’emphase des mots jouent un rôle clé.

Source:

The World’s Most Musical Languages

Absolute Pitch Among Students in an American Music Conservatory

Chinese Speakers Use More of Their Brain Than English Speakers

10. Cela rend les voyages plus sympa

Quand des enfants en voyages à l’international peuvent comprendre et communiquer avec des gens issus de différentes cultures, cela rend le voyage magique et permet d’enrichir les enfants beaucoup plus que s’ils ne pouvaient parler qu’avec leurs parents. C’est l’opportunité d’une ouverture sur le monde et d’un enrichissement culturel et personnel inédit.

 

Source:

10 Tips for Raising a Global Child